PONT URBAIN
rivière le Léguer - Lannion (22)

Programme :
Création d’une nouvelle voie urbaine et franchissement du Léguer 2 x 1 voie + circulations douces piétons – cycles. 

Longueur :
90 M (Pont seul)

Maître d’ouvrage :
Lannion Trégor Agglomération 

Coût :
5,5 M € H.T.

Avec :
Nicolas Mayeur, architecte associé
Ingerop, bet mandataire

Concours 2010 : lauréat, projet ajourné

OISEAU DE MER AUX AILES DEPLOYEES, UN OUVRAGE EN ECHO A LA MER TOUTE PROCHE

Le projet de franchissement aval du Léguer est global, il associe un aménagement routier important à un ouvrage d’art sur l’estuaire.

Refusant tout geste technique hors d’échelle, le projet propose un ouvrage aux lignes simples et mesurées, élégantes et sans ostentation, à l’échelle du paysage et en écho à l’atmosphère de quiétude sereine qui émane du lieu. Sa conception veut refléter avec justesse l’esprit du site qui mêle tissus urbains et milieux naturels sensibles.

Une pile unique au milieu de la rivière, supporte deux fléaux à l’envergure généreuse. Leurs courbes douces procurent une sensation d’équilibre, en harmonie avec la beauté du site.

Métaphore d’un oiseau de mer aux ailes déployées, comme pour préserver les espaces naturels de l’estuaire qu’il effleure, l’ouvrage affirme la proximité maritime de l’agglomération. Les continuités des circulations douces, piétons et cycles, sont assurées : liaisons en aval des deux rives et cheminement sous le tablier en rive gauche. Les « circulations/promenades » en site propre sont favorisées sans nécessiter la traversée des voies routières.

Côté Nod Huel le cheminement sous l’ouvrage emprunte un platelage en surplomb au dessus de la rivière, il permet de redécouvrir de manière nouvelle le bas de l’estran, la “scirpaie” et la flore sensible de ces espaces que les lannionais ont à cœur de protéger.