SITE ARCHÉOLOGIQUE GALLO-ROMAIN
site Cassinomagus – Chassenon (16)

Programme :
Couverture des thermes antiques, pavillon d’accueil et espace d’interprétation, ateliers pédagogiques, scénographie et multimédia, aménagements paysagers 

Surfaces :
Site 15 HA
Couverture des thermes : 10 000 m2, bâtiments d’accueil et musée de site : 1 500 m2 SHON 

Maître d’ouvrage :
Département de la Charente

Coût :
10,25 M € HT (phases 1 et 2)

Avec :
Kérosène architectes associés
Le Conte-Noirot, scénographes (phase 1) et Arc en Scène (phase 2)
C&E ingénierie, bet structure
Poureau, bet fluides
Cabinet Maret, économistes
Tricaud Chapellière, paysagistes 

Réalisation :
Phase 1 : 2010 – phase 2 : travaux différés

AU CENTRE D’UN PARC ARCHÉOLOGIQUE, UN DAIS HABITÉ FLOTTANT AU-DESSUS DES VESTIGES DES THERMES ANTIQUES

Le projet, dont le chantier est en cours, porte sur le parti global d’aménagement architectural, scénographique et paysager d’un parc archéologique d’environ 15 hectares et de ses équipements, à créer autour des vestiges du site gallo-romain de Chassenon, en Charente, restes de l’antique cité de Cassinomagus. Les trois volets de l’opération sont les suivants :

  • la protection du gisement archéologique et des vestiges, par le projet de grande couverture des thermes, sous laquelle se loge une “galerie d’interprétation” suspendue au-dessus des ruines,
  • l’élargissement de la connaissance de l’outil scientifique du site, par la mise à la disposition des visiteurs d’outils d’interprétation du site archéologique,
  • le développement culturel et touristique local et régional, par la création d’infrastructures d’accueil et de visite et l’aménagement paysager du site.

La couverture des thermes proprement dits (phase 2) se présente comme un vaste parapluie, simple dais flottant au- dessus des vestiges. Ses dimensions, un carré presque parfait de 100 x 100 m, sont étudiées pour déborder largement l’emprise des ruines. Un maillage de membrane tendue (PVC-polyester) assure l’étanchéité de la couverture et gère la perméabilité de la toiture à la lumière naturelle.